RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bienvenue

Partagez | 
 

  ◬ Contexte

Aller en bas 
AuteurMessage
Pachacamac
avatar
Dieu supreme
◬ Messages : 60
Date d'inscription : 20/02/2018
Message(#) Sujet: ◬ Contexte    Mar 7 Aoû - 11:45

Contexte


L'histoire

Des cris, des hurlements résonnent et leur écho se perd à la cime des montagnes. La plainte stridente du condor survolant la cordillère n'y change rien, ni les Dieux Incas d’ailleurs, ils ne peuvent que constater la scène macabre qui se déroule sous leurs yeux. 
Les Conquistadors Espagnols menés par Francisco Pizarro ont envahi Cuzco, la Cité Soleil et la mettent à sac. Ils massacrent les hommes, violent les femmes, pillent toutes leurs richesses... détruisant tout sur leur passage. Ils laissent derrière eux misère et damnation. Il ne reste plus de la ville qu'un tas de cendres et des corps ensanglantés.


Seule une famille a survécu au massacre. Amok, l'aîné de la fratrie, s’est méfié des Espagnols dès 1532 quand Pizzaro a tendu un piège et capturé l’empereur durant ce qui devait être des accords de paix. Fuyant le feu des 180 soldats qui ont tué plus de 20’000 Incas désarmés, Amok a prévenu la capitale de ce qui venait de se passer. Personne n’a écouté ses paroles, ni les autorités qui pensaient la cité imprenable, ni ses propres sœurs, les jumelles Orianna et Inayha. Pendant deux ans, il a creusé un tunnel, persuadé qu’ils devraient un jour avoir à évacuer la Cité Soleil. Les intuitions d’Amok étaient exactes. En 1534, les Conquistadors ont pris le contrôle de la ville. L’Aîné a caché ses deux frères et trois sœurs dans les sous-sols de la ville. Malheureusement, Amok n’a pas eu le temps de creuser une sortie mais, le hasard faisant bien les choses, la famille s’est retrouvée sous le temple sacré. 

Alors que les flammes dévoraient le corps d’Atahualpa, il pria les Dieux, réclamant vengeance pour son peuple. Du tréfonds de l’Univers Divin, le Seigneur Ultime, Pachacamac, décida de répondre à la dernière supplique du Roi. Le Dieu décréta de ne pas laisser impuni le meurtre de son représentant sur terre. Voyant les six survivants sous son temple, Il en fit des Demi-Dieux afin que s’accomplisse, au fil des siècles, la vengeance de l’Empire Inca… 

Pour cela, il offrit à chacun un fragment d'âme divine, leur octroyant, par la même occasion, des pouvoirs propres à chacun, leur conférant ainsi un avantage net sur le genre humain. Si leur apparence restait commune, leurs âmes ne l’étaient plus, telle une entité céleste prisonnière de la chair humaine. 

Pachacamac leur fit un dernier présent avant de leur confier une lourde mission. Il créa de toute pièce une Cité cachée, perdue dans la cordillère des Andes. Les Mana Wanoj investirent leur nouvelle demeure et chacun prit ses quartiers. Malheureusement, les six survivants ne parvinrent à se mettre d'accord quant à l'attitude à adopter contre l’humanité... et concernant leur vengeance. Une violente dispute éclata et les clans se formèrent.

Amok voulut prendre du recul, Rocka souhaitait éradiquer, purement et simplement, le genre humain. Ayar aspirait à cohabiter avec les hommes et Chenoa, dévastée d'avoir perdu enfant et mari, se mura dans le silence et la douleur. Les cadettes, les jumelles Orianna et Inayha, calmèrent le jeu. Orianna, se chargea de soigner la douleur d’Amok, lui redonnant goût à la vie. Inayha, quant à elle, usa de ses pouvoirs et de son calme pour canaliser la folie meurtrière de Rocka. 

Les esprits finirent par se calmer et les Originels décidèrent de se mêler aux humains, de les investir en restant dans l'ombre. Ils se mélangèrent aux hommes, tel un poison sournois se répandant au sein de l’humanité… 

Au fil des décennies, les Mana Wanoj, autrement dit les Demi-Dieux, grandirent, infectant d’autres enveloppes charnelles de fragments d’âmes divines. Ils se multiplièrent, se mêlant aux humains, kidnappant certains pour les réduire à l’état d’esclave au sein de leur cité. 

Leur cible ? Les humains, mais en particulier les descendants des Conquistadors. Ils les nomment la "lignée maudite". Tous subiront leur courroux pendant des siècles.

Aujourd'hui, en l'an 2018

Lima, capitale du Pérou, pleine de vie. En apparence il y fait bon vivre, le soleil… l’océan… les montagnes vertigineuses et sauvages de la cordillère des Andes. Une véritable carte postale, sur le papier du moins, car ce cadre idyllique cache en réalité une monstruosité, le poison de l’humanité. 

Les Mana Wanoj sont parmi vous, humains. Perchés au sommet de leur cité interdite, juchée sur la plus haute cime de la cordillère des Andes, ils se jouent de vous, pillant vos vies et votre quotidien. 

A travers le monde, des humains disparaissent pour alimenter le plaisirs des Mana Wanoj, se retrouvant à leur service. Ils sont prisonniers entre leurs mains puissantes et vengeresses. Ils sont partout et savent garder leurs trafics et leur existence secrètes. 

Les Exterminatis, une secte ancienne, passant aux yeux des humains pour des fanatiques religieux, ont passé les 500 dernières années à rassembler des preuves de l’existence des Mana Wanoj. Mais qui irait croire en de telles inepties ? Pas la police, ni les gouvernements en tout cas. De toute façon, ils n’ont que doutes et hypothèses farfelues à soumettre aux autorités. Toutefois, s’ils parvenaient à capturer un Mana Wanoj… Les choses pourraient changer… 

Les Mana Wanoj connaissent l'existence de ces fanatiques d’Exterminatis, ils savent tout... ils sont partout. Ils s’en méfient et les surveillent de très près, certains d’entre eux les ont même infiltrés. Tremblez humains, la Nation Inca régnera un jour sur le monde, comme le disaient les prophéties anciennes.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavensanger.variousforum.com
 
◬ Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven's anger :: Origins of the Incas :: Les origines du monde :: Contexte & Intrigues-
Sauter vers: